affiche : jeanne - rouge.jpg
 

QUAND LES POULES AURONT DES DENTS

Spectacle jeune public

Thriller musical familial

Durée du spectacle 50 minutes


Création en janvier 2021

Premières à la Scène Nationale d'Orléans le 25 mai 2021

Festival d'Avignon 2021 au Théâtre de l'Arrache-Coeur


Mise en scène Patrice Thibaud

Auteur compositeur Jeanne Plante

Chant, ukulélé, basse, mini clavier, accordéon, percussions Jeanne Plante et Jérémie Pontier

Costumes Isabelle Beaudouin

Lumières Anne Muller et Anne Terrasse

Son Benoit Destriau

Illustration Rémi Saillard

Production et Diffusion Le mur sur songe

Lors d’un repas de famille, un enfant refuse catégoriquement de manger son poulet. Son chien, aussi sentimental que Serial Killer, profite de la situation pour s’emparer du poulet, mais sa faim est sans limite…

Sous la forme d’un dialogue entre un chien et un enfant et à travers 11 chansons, QUAND LES POULES AURONT DES DENTS est une farce aussi drôle que cruelle autour d’une question morale que seuls les êtres humains peuvent se poser : Doit-on manger les animaux?

 

Qui a peur de qui?

Quand les poules auront des dents détourne la recette d’une belle et bonne histoire. A l’écoute du conte traditionnel (Le petit chaperon rouge, pour citer le plus connu), les enfants tremblent à l’idée que les animaux mangent les hommes : l’idée est ici de les faire trembler aussi à l’idée que les hommes mangent les animaux.

Où est le monstre?

Toujours là où on ne l’attend pas ! La mère du petit garçon déteste les chiens, aime sa famille en lui préparant de bons petits plats, mais n’entend pas la révolte de son enfant qui refuse catégoriquement de manger de la viande. Le gentil toutou de la maison en a marre de manger du canigou et dans une métamorphose tout à fait étonnante, se transforme en loup...

Une question d’actualité, que cela vous plaise ou non !

Ce dialogue entre un petit garçon et son chien pose des questions d’actualité : Celle du bien-être animal (on s’émeut des conditions indignes d’élevage et d’abattage industriel des animaux) et celle de la légitimité de l’opinion des adultes (Les enfants font parfois preuve d’une lucidité qui dérangent les adultes). On peut penser que dans 50 ans, peut-être, nous ne mangerons plus les animaux. Et si les enfants avaient raison ?

Est-ce que les animaux pensent?

Si les animaux parlaient, que nous diraient-ils? Dans Quand les poules auront des dents, le chien parle aussi bien qu’un humain. Il se rêve comédien, poète, philosophe, se passionne pour les expressions françaises, et surtout il rêve d’amour. La question de la sensibilité des animaux ne se pose plus. Il ne leur manquait que la parole : c’est ici chose faite !

« Et si l’animal répondait ? » (L’Animal que donc je suis, Derrida, 2006)

 

CHANSONS DU SPECTACLE

Avoir les yeux plus gros que le ventre Larmes de crocodile
Sarah Saint-Bernhardt
Avoir un chat dans la gorge
Mon petit doigt m’a dit
Oh ma Julie
Poser un lapin
C’est pas la mer à boire
Quand les poules auront des dents
En boucher un coin
Ouaf Ouaf

 

CONTACT DIFFUSION

Lionel Bidabé

lionel.bidabe@gmail.com

06 13 06 89 00

CONTACT PRODUCTION

Jérome Nicolet

jerome@lemurdusonge.com

06 58 38 85 64

Le mur du songe 22 rue de la tour d’Auvergne 44200 Nantes

 
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

©lesproductionsdutacautac
Créé avec Wix.com